Renseignement mal pris (extrait d’un numéro de L’Echo des Savanes de 2008)

C’est l’histoire d’une pétasse (c’est souvent moins risqué de taper sur une femme) qui se la joue décroissante parce que c’est la mode. Cette conne… On a tout le progrès qu’il faut et voilà qu’elle adopte des diktats à la limite du supportable, genre retour aux cavernes : qu’elle ne s’étonne pas si son mec se barre (d’ailleurs c’est quand elle commence à lui parler vasectomie qu’il se décide sérieusement à décamper) ! Comble du ridicule, cette écolo là voudrait se faire stériliser, soi disant pour sauver l’monde. Haha, pour qui se prend-elle ?

On a l’habitude de ce genre de dénigrement quasi gratuit (et pour ainsi dire légèrement à côté de la plaque) mais lorsqu’une erreur s’est glissée dans la tourbe, la meilleure chose est peut-être encore de la signaler.

NON, en 2008 la stérilisation volontaire n’était pas interdite en France, déjà à cette époque il aurait suffi de cinq petites minutes de recherches en ligne pour le savoir, soit moins de temps que pour tenter de brosser un portrait moyennement réussi de nunuche bio-bobo ridicule.

Au final, je me demande s’il n’y a pas pire qu’un réac qui s’ignore…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

About this entry