« La violence verbale des professionnels de santé contre les femmes sans enfant (et qui veulent le rester) »

Transmis par Martin Winckler :

Laura n’a pas d’enfant et elle n’en veut pas. C’est son choix, et elle y tient.

Elle m’a envoyé un long texte énumérant les réflexions désagréables, méchantes ou simplement stupides qu’elle a déjà entendues à ce sujet. Il y en a beaucoup. Certaines ont été proférées par des professionnel.le.s de santé. Elles en disent long sur la personnalité de ceux qui les ont dites – et sur le respect qu’ils manifestent pour les choix de vie qui ne sont pas les leurs.

Je les publie ici. Accrochez-vous.

Publicités

About this entry