« La contraception définitive : pourquoi pas moi ? »

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien l’ami Docti qui finit par s’y mettre lui aussi…

« Au Royaume-Uni, 11 % des femmes et 21 % des hommes optent pour la contraception définitive. En France, ce mode de contraception séduit à peine plus de 2 % des femmes et quasiment aucun homme. Manque de formation des professionnels de santé, défaut d’information des femmes et freins socio-culturels sont autant de limites à son développement ».

La suite ici.

On regrette toutefois qu’il n’y ait aucun rappel de la loi à la clef et que Carine Favier n’ait pas plutôt pensé à dire : « Pourquoi cette contraception ne serait pas un moyen de contraception une fois qu’on a décidé de ne pas ou ne plus avoir d’enfant ? » 😉

Publicités

About this entry