« Perturbée »

Lu sur un site féministe Suisse, à propos de l’héroïne du best-seller «Zones humides» :

« En réalité, ce livre dépeint une fille perturbée de 18 ans – elle se drogue et s’est déjà fait stériliser – aliénée par un modèle familial déficient, ni plus ni moins ».

Si certain-e-s féministes s’y mettent, imaginez ce que doit penser le citoyen ou la citoyenne lambda des personnes qui choisissent ce mode de contraception définitif !

Bon ben sinon, moi j’aurais bien voulu être stérilisée à dix-huit ans : ça m’aurait évité bien des angoisses, bien des douleurs et bien des humiliations (mon IVG ne s’étant pas si bien passée que ça non plus…) !

Publicités

About this entry