Nostalgie, quand tu nous tiens…

Le temps où la stérilisation était considérée comme une mutilation n’est pas si loin… De même, saviez-vous qu’il n’y a pas si longtemps encore, il fallait l’accord du conjoint pour pouvoir obtenir ce à quoi j’aurai droit (y a intérêt, oui) sous peu ?

Les détails de ce lien en sont un témoignage ô combien révélateur de ce qui… non, passons, j’en aurais pour des heures tant ce sujet m’anime au quotidien et je souhaite avant tout parler de ma future intervention et de ce qui lui a trait. D’ailleurs (et comme il va bien falloir patienter un peu voire peut-être même beaucoup (vous me voyez à cinquante ans, encore en train de remplir ce blog d’anecdotes diverses relatives aux salmigondis éructés par une brochette de chirurgien-ne-s réactionnaires voire carrément pro-famille ?)) je pense vous parler sous peu des différentes méthodes de suppressions définitives de la possibilité de procréer, car il me semble que des préjugés assez terribles brouillent encore certains esprits.

Publicités

About this entry